L’hyperphagie est une maladie peu connue alors qu’elle présente un danger pour l’organisme de l’humain. Elle est une pathologie contraire à l’anorexie, mais qui ne se caractérise pas du tout en boulimie. Également appelée polyphagie, cette maladie est classée comme étant un trouble alimentaire basé sur la surconsommation des aliments. Pour en avoir plus d’informations à ce sujet, explorez les lignes ci-dessous.

L’hyperphagie : qu’est-ce que c’est ?

Par définition, l’hyperphagie constitue un trouble des conduites alimentaires. L’individu n’a pas du tout besoin de plus d’aliments alors que son organisme en demande. Cette maladie conduit directement à un état d’obésité, vu qu’elle se manifeste par une obsession de manger sans s’arrêter. Ce trouble est du à un problème psychologique et non physique. Pour pouvoir la soigner, il est important de suivre une thérapie proposée par un psy à Courcelles. Le traitement dépend du profil du patient. Le professionnel de santé psychologique va devoir effectuer un entretien avec ce dernier pour pouvoir établir un programme qui le correspond.

Quelles sont les causes de l’hyperphagie ?

Les recherches n’ont pas encore abouti à un résultat pour trouver les principales causes de l’hyperphagie. Jusqu’à maintenant les causes sont soulignées sous un état de déstabilisation psychologique. Il se peut aussi qu’elle soit issue d’une atteinte affective. Dans la plupart des cas, les patients qui ont ce trouble de surconsommation d’aliment se trouvent dans un état dépressif, anxieux, etc.

Ce sont aussi des sujets qui prennent du tabac, de la drogue ou autres substances toxiques qui peuvent être atteints par cette maladie. Dans tous les cas, un trouble des comportements est détecté chez l’individu hyperphagique.

Quels sont les symptômes de l’hyperphagie ?

Les symptômes de cette maladie sont basés dans la surconsommation non-stop. Le patient veut toujours manger quelque chose pour combler une sorte de manque chez lui. Ce manque peut-être affectif ou psychologique. Le patient ne contrôle plus ses besoins énergétiques ni la conséquence de ses actes. Pour lui, l’important est de manger sans s’arrêter.

Comment s’ évolue l’hyperphagie ?

La surconsommation alimentaire conduit essentiellement à l’obésité ou au surpoids. De ce fait, de nombreuses conséquences en découlent. Lorsque le corps a trop de graisse ou de sucre, des complications s’annoncent. Le patient peut être atteint d’un des maladies suivantes : le diabète de type II, l’hypertension artérielle, la cholestéronomie, le cancer, etc.

Comment traiter l’hyperphagie ?

Le traitement de l’hyperphagie débute par l’acceptation du patient à venir voir un psychologue. Il est beaucoup plus difficile de le traiter s’il se fait amener de force par son entourage. L’essentiel est de le convaincre d’y aller de son plein gré. Il peut ensuite assister soit à une psychothérapie individuelle, une psychothérapie de groupe, une thérapie cognito-comportementale, etc.

Selon l’état de la gravité de la maladie, il peut y avoir des traitements médicamenteux à prescrire au patient. En complément du traitement, un coach spécialisé en nutrition doit avoir un œil sur le patient. Il va lui faire suivre un programme alimentaire équilibré. Ceci est nécessaire pour que le patient retrouve son régime alimentaire initial.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *