L’eau c’est la source de vie. Sans elle, nous mourrons tous. Pourtant, bon nombre de pays, la plupart dans le continent africain, soufre de l’insuffisance d’eau propre. L’eau n’est plus potable. Il faut partir à des kilomètres pour en chercher. L’eau des puits contient de la boue. À cause de cela, ce sont les enfants qui sont les plus vulnérables. Leur organisme ne supporte pas les microbes issus de cette eau malpropre. Il est donc essentiel de la purifier. Quelles sont les méthodes pour obtenir de l’eau bien propre ?

De l’eau propre ou potable, c’est quoi ?

Il n’existe pas d’eau pure à l’état naturel. L’eau propre c’est l’eau que nous pouvons boire sans causer des maladies à notre corps. Elle concerne également celle qui doit être utilisée à la maison. Depuis sa source, jusqu’à nos robinets, elle s’accompagne d’éléments, à la fois utiles à notre santé, mais peuvent aussi être toxiques. Des critères de référence sont à prendre en compte pour classer une eau potable. Elle doit passer plusieurs traitements avant d’arriver à notre robinet. Ces critères sont répartis en cinq groupes de paramètres. Le premier paramètre organoleptique implique la couleur de l’eau doit être claire. Son goût sera agréable et qu’elle soit sans odeur. Ensuite, il y a les paramètres physico-chimiques qui caractérisent l’eau. Ils concernent le pH, la température et la conductivité ou la dureté de l’eau. Ils fixent un seuil à ne pas dépasser pour certains composants. Puis, les paramètres microbiologiques servent à vérifier que l’eau est exempte de germe pathogène.

Après, pour les paramètres liés aux substances non désirées, le respect de la teneur en nitrates et en fluor doit être contrôlé. Enfin, il y a les paramètres liés aux substances toxiques. La teneur en arsenic, cyanure, chrome, nickel, sélénium et de certains hydrocarbures doit être de l’ordre du millionième du gramme.

Les étapes de purification de l’eau jusqu’à nos robinets

Plusieurs traitements doivent être faits avant qu’une eau soit complètement propre. Le traitement à adapter se fait en fonction de la qualité de l’eau puisée à l’état naturel. La première étape consiste au captage de l’eau dans un forage ou un puits. Elle sera dirigée dans une usine de production pour recevoir un traitement. Ensuite, il faut faire le dégrillage. Des grillages à interstices de 5cm filtrent les gros déchets comme les cailloux, plastiques, branches ou feuilles. Le tamisage suit le dégrillage pour filtrer les petits déchets. L’étape passe également par la floculation coagulation ou décantation. En versant un produit coagulant, les impuretés se regroupent en grappes. Le bassin de décantation reçoit ces dernières et l’eau commence à être plus claire. L’eau passe à la filtration sur sable pour intercepter les petites particules restantes. Puis, l’ozonation se fait pour éliminer les impuretés microscopiques en désactivant les pesticides et les micro-organismes pathogènes.

Après, une filtration par grains de charbon actif s’effectue. Les grains absorbent et éliminent les composants toxiques par la présence de bactéries. L’eau passe, alors par la chloration pour sa désinfection pour offrir une qualité depuis l’usine jusqu’à vos robinets. Pour que votre eau soit douce à la sortie du robinet, utiliser le meilleur adoucisseur bwt. Enfin, le Service des eaux exerce un contrôle qualité et sanitaire en appliquant des normes pour la consommation humaine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *